AccueilPolitiqueDe Magistris: le maire dénonce que "Naples n'a plus d'euro"

De Magistris: le maire dénonce que "Naples n'a plus d'euro"


Le maire de Magistris a répondu à une série de questions importantes posées dans une interview du journal Mattino sur la situation de la ville de Naples. D'après les réponses, on constate qu'à l'heure actuelle le principal problème est le manque de fonds. Les comptes de la municipalité sont en rouge. De Magistris a déclaré que la faute incombe au complot du gouvernement que par le décret anti-effondrement de Monti & c. l'intention de disqualifier complètement la ville et qui a laissé dans les coffres beaucoup plus de dettes que de crédits. Ses propos sont durs, prétendent avoir hérité d'un déficit de 850 en déficit et de dettes en 1,5 (héritage d'Iervolino) et confirme que le décret "Save Comuni", pris pour aider les institutions en difficulté (renommé par lui) d'autre part, comme le "décret Affossa Comuni"), il n'a fait qu'affaiblir le squelette déjà fragile de la ville.

"Ce n'est rien pour deux raisons. Le premier est qu'ils ne sont pas pour Naples mais ils sont sur un fonds de 500 millions qui s'applique à toutes les municipalités. Deuxièmement, je dis que ce n'est rien parce que pour avoir «que rien» le gouvernement nous demande en retour d'augmenter le plus possible les impôts, de réduire le salaire des employés municipaux, d'augmenter les tarifs sur les services essentiels, autre que l'aide sgarrupo ».

De Magistris a assuré qu'il n'a pas l'intention d'abandonner la ville dans le très mauvais état où il se trouve maintenant et que dans la liste orange qui sera présentée le décembre 12, il ne sera pas là: "Je ne postule pas. Je n'abandonnerai pas, je continuerai à être maire et je me battrai pour que Naples ait une représentation adéquate à la prochaine législature ».

Voter ce post
[Votes: 0 Médias: 0/ 5]



bannière de connexion à Napolike Turismo