La grève du 27 novembre est annulée, reportée au 15 décembre

Bus ANM à Naples

Dans le panorama actuel des transports publics en Italie, un nouveau développement a déclenché le débat : le report de la grève nationale des transports publics locaux, initialement prévu le 27 novembre, a été reporté au 15 décembre.

Grève reportée : voici les raisons

La scène de transports publics locaux prend vie avec de nouveaux développements. L'Syndicat de base, en collaboration avec des collaborateurs tels que ADL Cobas, COBAS Travaux Privés, et d’autres, ont déplacé la grève nationale du 27 novembre au 15 décembre. Ce mouvement n'est pas aléatoire : il suit le précepte du ministre des Transports, Matteo Salvini, qui a réduit la durée de la grève de 24 à 4 heures. Les syndicats ne restent cependant pas silencieux : ils voient dans cette action une attaque contre droits des travailleurs, quelque chose de plus grave qu’une simple décision bureaucratique.

Le précepte de Salvini : critiques et conséquences

Le ministre Salvini a donné sa version des événements, mais USB ne l'achète pas. Pour eux, précepte c'est une démarche qui sous-estime le poids de droit de grève, un droit constitutionnel qui ne peut être mis de côté si facilement.

Salvini se défend en disant que veut protéger les citoyens et leurs déplacements quotidiens. Mais pour les syndicats, accepter cette décision reviendrait à dire que le droit de grève n'est qu'une concession gouvernement, et non un droit fondamental.

Grève à Naples, ANM déplace tout au 15 décembre, EAV confirme 4 heures

A Naples, la situation reflète ces contrastes nationaux. L'ANM il a décidé de suivre le courant et déplacer la grève au 15 décembre.
EAV, en revanche, confirme la grève mais avec injonction, c'est-à-dire Arrêt de 4 heures de 9h00 à 13h00 pour Circumvesuviana, Cumana, MetroCampania NordEst et tous les transports EAV.

Suivez-nous sur Telegram
écrit par Gennaro Marchesi
Parlons de:
Ils peuvent également