Code de la route 2023, amendes, éthylotests, radars et nouveaux conducteurs

Publié 
lundi 18/09/2023
Di
Gennaro Marchesi
Policier émettant à la fin

Les rues italiennes sont sur le point d'en voir un révolution réglementaire. Les nouvelles dispositions du Code de la route ont été approuvées, apportant des changements substantiels en matière de radars, d'utilisation du téléphone portable au volant, d'alcoolémie et bien plus encore. Voici un tour d'horizon détaillé de ces nouvelles lois qui promettent de rendre les déplacements routiers plus sûrs.

La répression des radars

Oubliez les moments où un léger dépassement de la limite de vitesse pouvait passer inaperçu. Les radars seront soumis à davantage de contrôles et de sanctions.

Pour ceux qui enfreignent les limitations de vitesse en agglomération au moins deux fois par an, les amendes peuvent arriver jusqu'à € 1.084, Avec un suspension du permis de conduire de quinze à trente jours.

appareil photo noir et gris sur trépied sur route pendant la journée

Utilisation du téléphone portable : permis suspendu et amende

Parler ou discuter sur son téléphone portable en conduisant ne sera plus un geste à prendre à la légère. Les nouvelles sanctions pour l'utilisation du téléphone portable au volant voient un une augmentation significative, allant d'une fourchette de 165 à 660 euros à 422-1.697 XNUMX euros.

En cas de récidive, on parle d'un coût qui ça peut aller jusqu'à 2.588 XNUMX euros, En plus de suspension du permis.

L'éthylotest, qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

L'alcoolémie est un dispositif de contrôle de l'alcool installé directement à l’intérieur du véhicule. C'est essentiellement un alcootest connecté au système d'allumage de la voiture. Avant de pouvoir démarrer le véhicule, le conducteur doit souffler dans l'appareil. Si l'éthylotest détecte un taux d'alcoolémie supérieur aux limites autorisées par la loi, empêche le moteur de démarrer.

L'utilisation de cet appareil est avant tout considérée comme mesure préventive ou comme sanction alternative pour les personnes surprises en train de conduire sous l'influence de l'alcool. Dans certains cas, le juge peut ordonner l’installation d’un éthylotest comme condition à la restitution du permis de conduire. C'est un outil de dissuasion important, qui vise à réduire les accidents de la route dus à l’abus d’alcool.

De plus, l'alcoollock est programmé pour fonctionner tests aléatoires même en conduisant. Il s'agit de garantir que le conducteur ne consomme pas d'alcool une fois le voyage commencé ou que une tierce personne ne souffle pas dans l'appareil à la place du conducteur. Si l'un de ces tests secondaires échoue ou est ignoré, le véhicule pourra émettre des signaux visuels et sonores jusqu'à ce qu'il soit arrêté et éteint.

Il est important de noter que la présence d'un antidémarreur dans le véhicule ne dispense évidemment pas le conducteur de la responsabilité de respecter toutes les autres règles de sécurité routière. Par conséquent, même si le périphérique est actif, le pilote doit toujours respecter les limites de vitesse et autres règles de la route.

En plus de l'alcool, la consommation de les drogues seront également sévèrement pénalisées.

Presser les nouveaux conducteurs : quelles sont les limites pour les jeunes ?

Pour les nouveaux conducteurs, les interdictions deviennent plus strictes. Le nouveau code s'étendra à interdiction de conduire des voitures puissantes pendant trois ans. Ce n'est pas tout : les limitations de vitesse seront également plus strictes, avec un maximum de 100 km/h sur autoroute et 90 km/h sur les grands axes extra-urbains.

En Italie, les nouveaux conducteurs (c'est-à-dire les conducteurs ayant obtenu leur permis il y a moins de trois ans) doivent suivre des règles spécifiques. Parmi ceux-ci, l'un des plus connus est le interdiction de conduire des véhicules d'une puissance supérieure à 70 kW. Cette limite a été imposée pour éviter que de jeunes conducteurs moins expérimentés se retrouvent à conduire des véhicules potentiellement plus difficiles à contrôler.

Une autre limite concerne taux d'alcool, ainsi que pour les nouveaux conducteurs est égal à zéro. Cette restriction vise à souligner l’incompatibilité absolue entre l’alcool et la conduite automobile, notamment pour ceux qui débutent dans la conduite.

Aussi, vous devez vous rappeler le limitations de la vitesse maximale. Au cours des trois premières années à compter de la date de délivrance du permis, la vitesse ne doit pas dépasser 100 km/h sur l'autoroute et 90km/h sur les principales routes extra-urbaines.

Il existe également des sanctions plus sévères pour les nouveaux conducteurs qui enfreignent les règles du code de la route, comme le déduction d'un plus grand nombre de points sur le permis de conduire par rapport aux conducteurs plus expérimentés.

Enfin, certains territoires proposent des programmes éducation routière post permis, tels que des cours ou des séminaires obligatoires, pour améliorer la sensibilisation et les compétences des jeunes en matière de conduite automobile.

Assurance scooter

Les scooters entrent dans la sphère réglementaire avec de nouvelles règles spécifiques. Au-delà l'obligation de porter un casque, ceux qui possèdent un scooter privé devront l'équiper d'un code d'identification, plaque d'immatriculation et assurance.

un scooter bleu garé sur un trottoir à côté d'un plan d'eau

Réduire les places de stationnement pour personnes handicapées

Le stationnement sur l'espace réservé aux personnes handicapées coûtera beaucoup plus cher. Les amendes seront doublées, avec des pénalités pouvant aller jusqu'à 990 euros pour les véhicules à quatre roues et 660 euros pour les cyclomoteurs et motos.

Collaborez avec nous
[ajax_messages]
linkedin Facebook pinterest Youtube rss twitter instagram facebook-blanc rss-blank linkedin-blanc pinterest Youtube twitter instagram